23 mai 2007

Hollande "pathétique"

fillon1

Le PS n'a pas mis longtemps pour protester contre les propos "insultants et inadmissibles" de Fillon ce matin. Le premier ministre, dont le charisme n'a jamais été la première qualité, a le mérite de commencer la campagne législative en parlant comme le peuple, qui n'en pense pas moins de celui qui passera à la postérité par le raccourci qui l'a transformé en homme-flan chez les Guignols. On en regretterait presque Raffarin qui aurait été plus poète au moment de tirer sur l'ambulance...

François Fillon, s'il n'est pas un modèle de fidélité en politique (séguiniste, puis balladurien, puis chiraquien, puis sarkozyste) s'en tient au moins à sa ligne directrice: la France peut supporter la verité. La débacle annoncée de la gauche pour les législatives réclame l'urgence pour un problème largement aussi important que la réforme des retraites et les régimes spéciaux. La France n'est encore qu'au purgatoire parce qu'il reste ces socialistes en France.

Côté relève, si personne ne peut se réjouir d'imaginer la Nouvelle Gauche Caviar (Montebourg, Peillon et Hamon) prendre le relais de l'ancienne, Royal offre un signe encourageant en assimilant le sens du mot défaite: elle s'est effacée, évitant soigneusement de se mêler au naufrage collectif. La campagne de 2012 commencera le 18 juin. Elle n'aura pas plus de projet à cette date, mais parfois en politique, il vaut mieux. La gauche n'a rien retenu du TSS: les attaques sur la Berlusconisation de la présidence, largement inspirées par une extrême-gauche-sparadrap du captitaine Haddock, sont autant de prêches à des convertis. D'autant plus que Sarkozy, à la différence d'Il Caïmente, n'est jamais tombé dans le traffic de drogue, n'a pas de sang sur les mains, et n'est pas lui-même un industriel possédant une groupe de médias. Les fragments de l'opposition ne sont plus un raccourci près, et profite du fait que Sarko ait un sérieux problème avec la notion de diplomatie en envoyant son directeur adjoint de campagne à TF1.

Le plus beau reste quand même d'appeler les électeurs à ne pas donner une majorité écrasante à la droite: aveu d'incompétence plus qu'argument de campagne. Si Ségo avait gagné, aurait-elle appelé certains de ses électeurs à voter pour des candidats UMP par souci d'équilibre? Le PS devrait déjà se réjouir que l'élection ne se joue pas à la proportionnelle...

Posté par lecomtedelieura à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Hollande "pathétique"

Nouveau commentaire